samedi 29 mars 2014

Japchae (nouilles coréennes au boeuf et aux légumes)


Ce soir, j'ai vécu un véritable coup de foudre gustatif.  Je peux à peine vous décrire le plaisir intense que j'ai eu à savourer ces nouilles coréennes que je me promettais de faire depuis quelque temps déjà. Avoir su, je n'aurais pas attendu aussi longtemps.  Il y a quelques mois, j'étais allée faire des courses dans une grande épicerie chinoise et j'avais acheté des nouilles à base de farine de patate douce, sans trop savoir comment j'allais les cuisiner.  J'ai alors découvert, sur internet, que ces nouilles sont surtout utilisées par les Coréens, qui en font un plat très populaire appelé japchae.  Comme c'est le cas de la plupart des grandes recettes classiques, il en existe une multitude de variantes.  La version que je vous propose en est un amalgame.  

Le japchae est un plat sucré-salé, mais j'ai pu constater que les quantités de sucre varient beaucoup d'une version à une autre.  J'ai choisi de ne mettre que la quantité minimale, alors si vous appréciez les plats asiatiques plutôt sucrés, je vous conseille de doubler la quantité suggérée.

Les Coréens ajoutent des lanières de boeuf au japchae quand ils prévoient en faire un plat principal et omettent le boeuf quand ils prévoient le servir comme plat d'accompagnement avec des grillades.

Seul bémol: j'ai trouvé que ce plat ne gagnait pas à être réchauffé, le lendemain.  Il est donc préférable de ne faire que la quantité que vous prévoyez manger tout de suite plutôt que d'en faire un surplus pour le lunch du lendemain (c'est du moins mon avis personnel, alors à vous de voir).


Pour 4 personnes:


- 300 grammes de nouilles de patate douce

(Ces nouilles sont grises à l'achat, mais deviennent translucides après cuisson.)




- Environ 350 grammes de boeuf tendre en lanières (j'ai utilisé du veau de grain, ce qui explique la couleur un peu pâle de la viande sur la photo)

- 2 c. à thé (cc) de sauce soya régulière
- 1 gousse d'ail, écrasée au presse-ail
- 1 c. à thé (cc) de cassonade
- Poivre noir du moulin

- 2 carottes moyennes, en fines juliennes de 3-4 cm de longueur
- La moitié d'un oignon jaune moyen, en lanières de 3mm
- 2 grosses poignées de jeunes épinards, lavés et égouttés
- 5-6 gros champignons de Paris (ou champignons "café"), tranchés
- 3-4 champignons shiitakes frais, tranchés (à défaut, utiliser des shiitakes séchés, que vous aurez fait tremper quelques heures)
- 2 gousses d'ail, passées au presse-ail

- 5 c. à soupe de sauce soya claire ou régulière
- 1 c. à soupe bien tassée de cassonade (si vous souhaitez un plat un peu plus sucré, ajoutez 1 c. à soupe de plus)

- 2 c. à thé de graines de sésame (de préférence non-décortiquées), que vous aurez fait griller à sec dans une poêle.
- 2 oignons verts, finement tranchés (pour la garniture)

- 4 c. à thé d'huile de sésame grillé
- Huile végétale de votre choix (au goût neutre) pour la cuisson


Si vous utilisez des champignons séchés, faites-les tremper 3-4 heures dans l'eau chaude avant de les tailler (si nécessaire).

Tailler la viande en fines lanières et la faire mariner une ou deux heures avec les 2 c. à thé de sauce soya, la gousse d'ail écrasée, la c. à thé de cassonade et le poivre.

Amener à ébullition une grande casserole d'eau salée et y plonger les nouilles.  Faire cuire environ 5 minutes (elles doivent rester al dente), les égoutter, les rincer aussitôt à l'eau froide (bien refroidir).  Comme elles sont très longues, les tailler à l'aide de ciseaux (donner quelques grands coups de ciseaux dans le tas de nouilles).  Arroser de 2 c. à thé (cc) d'huile de sésame grillé et bien mélanger.  Réserver.

Dans un petit bol, dissoudre la c. à soupe de cassonade dans la sauce soya.  Réserver.

Dans une poêle, faire griller à sec les graines de sésame.  Réserver.




Dans un wok ou un grand poêlon antiadhésif, faire chauffer un peu d'huile végétale.

Faire sauter les lanières de boeuf jusqu'à la cuisson désirée (éviter de trop cuire, la viande deviendrait dure).  Retirer la viande du wok et réserver.

Ajouter au wok les carottes et les oignons et faire sauter jusqu'à ce que les oignons aient ramolli et commencé à devenir translucides.  Saler légèrement.

Ajouter les champignons (frais et séchés) et l'ail.  Faire revenir 3-4 minutes.

Ajouter les épinards et faire sauter à peine une minute.

Ajouter le mélange de sauce soya et de cassonade, de même que les nouilles réservées, et remettre la viande dans le wok.

Réchauffer le tout en remuant constamment, à feu moyen-fort (2-3 minutes).

Retirer du feu, ajouter les 2 c. à thé restantes d'huile de sésame grillé et bien mélanger.

Répartir dans les plats et garnir des graines de sésame et des oignons verts.

Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!








7 commentaires:

  1. C'est dans mes goûts. Définitivement!

    RépondreEffacer
  2. j'aimerais bien trouver ces nouilles ici en Martinique tiens!!
    je vais essayer

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tiens, c'est fou, je pensais à toi il y a deux jours! Pour les nouilles, j'ai vu que certaines personnes font de Japchae avec des vermicelles de riz (non pas cuites, comme les nouilles de patate douce, mais gonflées à l'eau chaude jusqu'à ce qu'elles soient al dente, puis rincées à l'eau froide). Tu pourrais peut-être essayer. Bisous.:-)

      Effacer
  3. Je rattrape le temps passé...ta recette est extra !! Tu cuisines tout ce que j'aime, c'est un bonheur de reprendre contact avec toi !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Ariane, ton commentaire me fait chaud au coeur. Gros bisous.:-)

      Effacer
  4. Je découvre ce blog et cela m'inspire. J'avais un paquet de nouilles à la patate douce et ne savais qu'en faire. Voici une bonne idée de recette que j'essayerai dans la semaine. Avis dans quelques jours

    RépondreEffacer